Home Musique Sohn

Chant Magnétique

SOHN © Andreas Waldschuetz

Une flopée de jeunes artistes (James Blake, Rhye, Chet Faker), apporte un supplément d’âme à la musique électronique. Parmi eux, SOHN (fils en allemand) porte très haut le blues minimaliste des ordinateurs. Signé chez 4AD (Bon Iver, Beirut), celui qui faillit être comptable délivre sur scène des compositions d’une rare puissance.

Né à South London, Christopher Taylor vit à Vienne depuis 2010, bien qu’il retourne régulièrement à Londres pour y réaliser ou remixer les enregistrements de figures montantes – Banks, Kwabs, Disclosure. Et il aura suffit d’un premier EP, The Wheel (2012), pour que l’Autrichien d’adoption séduise la critique et le public. Superposition habile de boucles vocales, de basses et de rythmiques, ses plages introspectives sont pétries de soul et de rhythm and blues. Son premier long format, Tremors (2014), a confirmé la dextérité de ce noctambule à transformer la mélancolie en ballades synthétiques et tourbillonnantes. « Métaphoriquement, j’ai imaginé Tremors tels des courants d’air frais » a-t-il d’ailleurs récemment déclaré. En dépit d’un processus de création reposant sur l’électronique, pas question pour SOHN de se produire devant un public avec des ordinateurs portables. Sur scène, il cultive le rapport physique à l’instrument. Et les sons plus chauds des synthétiseurs analogiques conviennent mieux à son travail. Discret et timide, il apparaît souvent camouflé sous une capuche et accompagné d’un trio de musiciens, bassiste et autres claviers. Une formation taillée pour une expérience sonore et visuelle.

Elsa Fortant
Concert(s)
Sohn
Anvers, Trix

Site internet : www.trixonline.be

27.09.2014 à 19h3020/17€
Fyfe + Sohn + DJ Mouf
Tourcoing, Le Grand Mix

Site internet : http://www.legrandmix.com/

20.09.2014 à 19h0012€/grat
Articles similaires
© Alan Lear