À la croisée des chemins

Au centre de Bruxelles, à deux pas du quartier populaire Yser, le Viavia café s’imagine comme un lieu d’échanges pour voyageurs du monde entier. Une adresse à l’image du multiculturalisme qui anime la capitale belge.

Sous la coupole de verre surplombant la cour intérieure, des clients profitent du soleil et conversent dans différentes langues. D’autres sont concentrés sur leur laptop. Un crochet attaché sur une lourde poutre en acier évoque le passé industriel de cette ancienne miroiterie. Deux habitants du quartier profitent des nombreux jeux de société autour d’une Pils et d’un thé à la menthe. À quelques heures du coup d’envoi du Mondial, le gérant Johan Van Den Berghe s’affaire. Le café n’a pourtant pas attendu Neymar pour se mettre à l’heure de Rio. Chaque mardi, un groupe de Choro donne un peu d’esprit Carioca à l’établissement. Un micro-marché, des expositions et divers concerts sont régulièrement organisés. « Ça peut paraître prétentieux, mais j’ai eu envie de créer un endroit où tout le monde est bienvenu. » explique Johan. Le café est membre d’un réseau international fondé à Louvain. Présents en Tanzanie ou en Indonésie, les Viavia sont des lieux d’échanges pour globe-trotters. Deux associations très actives pour l’accueil des touristes et néo-arrivants jouxtent d’ailleurs l’endroit. Quittant les lieux, on aperçoit un jeune Bruxellois ayant adopté à la lettre cette philosophie et tentant, dans un anglais approximatif, de convertir une touriste sud-américaine aux bières trappistes !

Julien Collinet

Bruxelles, Quai de la Houille 9

mar>jeu, 11h30>1h, ven>sam, 11h30>2h, dim 14h>0h, viaviacafe.com

Articles similaires
© Andy Willsher

(c) Will Robson Scott