Stockholm

(Les états civils)
 © DR

États-Unis, années 70. Patricia Hearst, otage violentée, violée, « rééduquée », archétype du syndrome… de Stockholm, prend fait et cause pour ses ravisseurs, l’Armée du Peuple. Cette fille de milliardaire devient membre du groupe, prend part à des hold-ups, des exécutions… L’a-t-elle vraiment voulu ? Ce roman court ne livre aucune explication. Sa force tient dans ses ellipses et omissions. Ce roman noir percute la précision scientifique et historique à l’imaginaire façon Alice. Une manière de passer de l’autre côté du miroir.

François Annycke

48p , 12.50 €