Philippe Delerm

Seuil
Elle Marchait Sur Un Fil

Marie, 55 ans, attachée de presse dans l’édition, est quittée par l’homme de sa vie, Pierre. Cette passionnée de théâtre multiplie alors les allers-retours entre la Bretagne et Paris pour se retrouver. L’élan viendra de cinq jeunes comédiens. Avec eux, elle saisit la « chance unique de tenter quelque chose de singulier » – monter une pièce de théâtre nommée Le Fil, qu’elle avait imaginée pour son fils, comédien raté. Le roman se nourrit de ses désirs exacerbés, teintés de mélancolie et réprimés par son fils. Parfois enthousiasmant, le style délié de Delerm trace avec précision les cicatrices de cette femme blessée, mais laisse son lecteur à l’écart. Quelques beaux passages, d’autres sans chair, composent ce récit avenant mais sans véritable relief.

Julien Bourbiaux

224p., 17€.

Articles similaires