Home News Zacharie Gaudrillot-Roy

L'envers du décor

© Zacharie Gaudrillot-Roy

Tel un décor tout droit sorti d’un film fantastique,  voici une ville qui n’a pas grand-chose à voir avec la réalité. Et pour cause : les bâtiments sont réduits à leur façade. Ni plus ni moins. Une ville en ruines ? Pas tout à fait. Une ville fantôme ? Non plus. Un univers issu d’un jeu vidéo ? Hum, pas vraiment. En fait,  il s’agit de la série Façades du photographe Zacharie Gaudrillot-Roy. Originaire de L’Arbresle, dans le Rhône, l’auteur s’est penché sur la singularité des frontons : ils se dévoilent pour mieux masquer ce qui se trame derrière. Le photographe a effacé – grâce à Photoshop, évidemment – toute profondeur aux maisons et immeubles.

Le résultat ? Des rues inertes ou presque. Un chouïa angoissant, non ? De façade en façade, entre équilibre et déséquilibre, on se laisse emporter dans cette création surréaliste qui n’est pas sans rappeler un certain David Lynch. Ou alors serait-une tentative de créer, à la manière des architectes de la Renaissance, une « cité idéale » ?

Articles similaires
© Muzeum Śląskie

© Dan Cretu