Home Portrait Raphaël Charles

Lignes de faille

© Nico Neefs
Mousse PE, feutre, 2008
Diamètre : 240 cm, épaisseur : variable

Design ou art contemporain ? Les objets de Raphaël Charles interpellent, brouillent les pistes. Doux rêveur, ce designer est mû par une curiosité qui le pousse sans cesse à découvrir des choses cachées, des failles, pour proposer un autre angle de vue. Rencontre.

Raphaël Charles cultive la décontextualisation, le détournement de matériaux. Il s’inspire aussi du terroir, de son vécu, lui rend hommage avec poésie. Ainsi du tapis 20/30 (2008) inspiré d’un calibre de charbon et des terrils de Charleroi, sa ville natale. Vendue en édition limitée, cette création revêt deux formes : une première, de pépites en mousse fixées sur un feutre de base, et une seconde de “charbon” libre déversé sur le sol, actuellement visible à la galerie bruxelloise Mazel. En 2010, c’est la Belgique et ses contours qui l’inspirèrent pour la table Multiple. Tout en rondins de bois aimanté, elle se décompose et recompose à l’infini : en bloc ou fragmenté, table ou siège… Le prototype de cette réalisation très ludique a intégré aussitôt la collection privée du (futur) Roi Philippe.

Matériau-muse

Architecte d’intérieur de formation, Raphaël explore, dès 2004, le design en autodidacte. Il partage son atelier bruxellois, baptisé Studio With A View, avec deux autres designers et un photographe, mais travaille le plus souvent seul. Un projet naît souvent du matériau. « Mon approche est expérimentale : je n’ai pas de concept bien défini. Je questionne la matière, fais des essais et commets des erreurs. Les défauts et le côté inachevé des choses m’inspirent. Je ne reconnais pas d’influences précises. J’aime l’ironie, la surprise et la simplicité ». Telle sa dernière oeuvre, Tree O’Clock, horloge conçue à partir d’un rondin de mélèze doté d’un moteur de 220V. « C’est une sculpture fonctionnelle. Le temps est suggéré par la rotation à peine décelable d’une fissure qui indique les heures ». Ces fameuses failles, toujours, qui révèlent beaucoup.

Catherine Callico
Informations
à voir / Cosy corner, Wcc bf , Mons, jusqu'au 06.04
Made in Brussels, Mazel Galerie, Bruxelles, jusqu'au
12.04
La Matière des nuages, Centre de Wallonie-Bruxelles,
Paris, 30.04>25.05

Bio Express

• 1979 Naissance à Charleroi.

• 2004 Diplôme de l’institut Saint-Luc Tournai, en architecture d’intérieur.

• 2008 Sélectionné pour 101% Designed in Brussels.

Prix Vitra pour le tapis “20/30″, concours « Interieur Design Competition », Courtrai.

• 2010 Le prototype N°1 de la table Multiple “Belgique” intègre la collection de la famille royale belge. Exposition « La Belgique des Autres », La Cambre Horta, Bruxelles.

•2011 Exposition Belgian Spirit, Hong Kong.

•2012 Salon Maison & Objets, section “Now”, Paris. Biennale du Design, L’Objet d’un Dialogue, St Étienne.

Articles similaires