Home Exposition Andy Warhol

L'Objet du Culte

Andy Warhol avait-il une âme, et son œuvre, surexposée, autre chose à offrir que le reflet d’un monde saturé d’instantanés publicitaires ?
Vingt-cinq ans après la mort du suspect, le BAM rouvre un dossier trop souvent bâclé. Et pointe, une centaine d’oeuvres originales à l’appui, la responsabilité de trois puissants commanditaires : Life, Death & Beauty.

La controverse tient tout entière dans l’ambiguïté de cette célèbre recommandation: « Si vous voulez tout savoir sur Andy Warhol, regardez la surface de mes peintures (…). Il n’y a rien derrière ». Un bâton tendu à ses détracteurs ? Rien n’est moins sûr, tant les surfaces de Warhol comptent de couches, de replis et –oui– de matière. Où l’on relève les empreintes d’une vie intérieure qui orientait sa recherche : « Comment par exemple négliger le fait, s’interroge Gianni Mercurio, commissaire de l’exposition, qu’en produisant plus de deux cents œuvres uniques sur le thème du Christ, Warhol a été le plus productif des artistes de son temps à interroger la foi, le sacré ? »

Circulez ? Ca reste à voir…
Tout indique en effet que ce fuyant poseur ait d’abord été un homme préoccupé : la mort, omniprésente, dialogue constamment avec la grâce, et forme la sous-couche invisible de ses icônes les plus vivement colorées. Leur pouvoir de séduction, trouble, tient à la fois de l’image pieuse et du masque funéraire (ses Marylin éclosent après la mort de l’actrice, Jackie Kennedy prolonge en se démultipliant le choc de Dallas…) – quand il n’appelle pas explicitement l’inquisition. Ainsi des Camouflage, dont les méandres chromatiques troublent des apparences trop lisses pour être honnêtes : la Statue de la Liberté, le Christ encore, et Warhol lui-même.
Il y aurait donc de la vie sous cette épaisse mèche argentée ? Et quelque chose à cacher ? A l’heure de rouvrir ses portes, le BAM verse au dossier de belles et solides pièces à conviction.

 

François-Xavier Beague
Informations
Mons, BAM

Site internet : http://www.bam.mons.be

Mardi au dimanche, 10h > 18h

andy warhol : life, death & beauty05.10.2013>19.01.2014mar>dim, 10h>18h, 9/6€
Articles similaires
Dix de der © Didier Comès / Casterman