Home Best of Chroniques Au Revoir Simone

Move In Spectrums

Moshi Moshi Records/PIAS Cooperative

De mélodies simples, emballées dans des arrangements un peu régressifs, Au Revoir Simone avait su tirer jusqu’ici bien plus que la traduction sonore d’un rêve à la David Hamilton. Et le second album du trio new-yorkais (Still Night, Still Light, 2009) était même parvenu à faire entrer un peu de tranchant et de noirceur dans le cadre. Quatre ans plus tard, hélas, on n’arrive plus à se faire de film : Move In Spectrums sent la formule, juxtaposant les caractéristiques les plus saillantes de leurs anciennes compositions (Just Like A Tree : terrible impression de déjà entendu), sans en retrouver la grâce naïve – ni l’impact occasionnel (Crazy reste bien sage). Un rêve dont on essaie trop consciemment de restituer le charme et les contours n’a jamais la même saveur…

François-Xavier Beague
Articles similaires
Hot Chip, A Bath Full Of Ecstasy