Home Exposition Les Bousillés

© Philippe Robin

Voici donc l’ultime exposition d’envergure dans les murs actuels d’un musée qui vit le jour en 1967, en proposant un premier étalage de bousillés : des objets réalisés, sur leur lieu de travail, par les ouvriers. Comme la perruque ? Non, car ce travail était réalisé sur le temps de pause. Courte, la pause : un quart d’heure, deux fois par jour, pour douze heures de travail. Le temps de souffler… du verre. Pour la famille, les enfants, à l’occasion d’un baptême ou d’un mariage : drageoirs, encriers… Interdite, cette pratique bénéficiait d’une tolérance tacite de la part des contremaîtres, car elle favorisait le perfectionnement et la transmission de savoirs entre anciens et plus jeunes. Les 200 pièces présentées dans les trois salles du musée témoignent de cet art populaire, défendu en son temps par l’Abbé Mériaux et reconnu à sa juste valeur depuis.

Thibaut Allemand
Informations
>25.11.2013tlj sf mar, 10h>12h30, 13h30>18h, 3/1,50€, gratuit -18 ans
Articles similaires