Home Agenda Aline et Granville

Tombés pour la France

© Daarwin AKA

Ce n’est pas un scoop : la scène pop francophone est en pleine effervescence. Plurielle et polymorphe, des pionniers Mustang au nouveau venu Perez en passant par Pendentif, Lescop ou La Femme, on ne compte plus les formations renouvelant la langue de Darc, Daho ou Jacno. État des lieux avec deux formations (pas si) proches, Granville et Aline.

On passera rapidement sur le cas Granville. Non pas pour les opposer à Aline, dans une triste querelle de scribouillard, mais tout simplement parce que son premier album s’est avéré décevant, confondant naïveté et niaiserie, fantasmes sixties alignant les clichés comme autant de cartes postales, le tout mâtiné d’un chant façon France Gall ou… Coeur de Pirate. Fort heureusement, le double plateau présenté par le Grand Mix s’ouvre avec des (presque) vétérans, autrefois connus de quelques-uns sous le nom de Young Michelin. Si le chaloupé Je Bois Et Puis Je Danse, ne représente pas vraiment un premier LP parfait, il aura au moins mis Aline sur le devant de la scène. De plus, son texte fonctionne autant à 15 qu’à 45 ans, comme la plupart des chansons présentes sur cet album héritier d’une ligne claire qui doit pas mal aux Smiths, mais doté d’un vrai caractère. Oh, bien sûr, certains évoqueront à leur endroit un certain passéisme. Terrible erreur : ces chansons-là sont simples, sincères et touchent – osons le mot – à l’universel. À l’éternel, même ? Et pourquoi pas ?

Thibaut Allemand

Granville + Aline
20.04, Tourcoing, Le Grand Mix, 20h, 10/13/5€ pour les moins de 18 ans, www.legrandmix.com

Articles similaires