Home Musique Willy Moon

Willy Moon

 

Marier des fantasmes rock’n’roll 50’s au son de l’époque : bonne idée concrétisée par Suicide, Primal Scream ou Mustang. Willy Moon mêle Grestch rutilantes, choeurs doo-wop et hoquets façon Buddy Holly à une surproduction (dite) moderne. Pas de chance, c’est surproduit et rappelle parfois Fatboy Slim. Bref, c’est plutôt raté, faute de chansons dignes de ce nom. Mais, qui sait ? Ça vaut peut-être la peine sur scène. Vous nous direz.

T.A.

12.04, Bruxelles, La Rotonde, 19h30, 16/13/10€, www.botanique.be

Articles similaires
© Julien T Hamon

© Bradley Murray