Home Best of Chroniques Melanie de Biasio

No Deal

PIAS

Qu’une chanteuse de jazz se retrouve signée sur un label plutôt indie (PIAS) devrait donner le la, comme si c’était un gage de différence, de refus de purisme étriqué. Le timbre délicat de la divine Carolo embrasse inlassablement nos oreilles, en se lovant dans un écrin soyeux (piano/batterie) que le silence exp(l)ose, par touches. On pense alors à l’épure d’un Mark Hollis (Talk Talk), ou à l’album Out Of Season, paru en 2002 et signé Beth Gibbons & Rustin’ Man (alias Paul Webb, ex-bassiste de Talk Talk, justement). Ici aussi, on laisse souffler les notes, un autre monde s’ouvre le temps d’une fissure. Si un ange est passé, on l’a sans doute raté : pas grave, il est là, quelque part, à vous de le trouver.

Grégory Escouflaire
Articles similaires
Hot Chip, A Bath Full Of Ecstasy