Off The Record

Bureau B/La Baleine

Si la part légendaire de Kraftwerk doit tout à un binôme (Ralf et Florian), c’est tout de même au carré que la centrale est montée en puissance. Mais qui se souvient des deux percussionnistes ? Off  The Record, conçu dans l’ombre par le troisième mécano, Karl Bartos, redistribue les cartes. Cet album en forme de journal intime et expérimental, entamé aux premières heures de son incorporation (1975), balaie encore plus sèchement que ne l’avait fait Communication (2003) une hypothèse désormais intenable : que sa contribution au répertoire du groupe ait pu n’être qu’accessoire. Mieux : ses esquisses tutoient des sommets qu’aucun Tour de France ne peut plus gravir.

François-Xavier Béague
Articles similaires