Earth Slime

Born Bad

Douze titres pied au plancher, voilà l’expression qui devrait toujours pouvoir résumer un bon disque de garage. Un principe auquel ne déroge évidemment pas Catholic Spray, digne représentant parisien d’un genre vivant peut-être actuellement son heure de gloire (il suffit de penser aux récents albums de Ty Segall ou, plus près de nous, de JC Satàn, pour s’en convaincre). Conformément au cahier des charges, pas vraiment de fioritures ici, plutôt une décharge d’électricité permanente noyée dans une réverbération crasse, laissant la part belle à une morgue pleine de bravoure. Car de la bravoure et de la morgue, il en faut pour se prostituer à Barbès (Hustlin’ In Barbès), comme pour devenir des Krokodile Dandies. Et bien que le VU-mètre reste souvent bloqué dans le rouge, et ce pour notre plus grand plaisir, Catholic Spray n’oublie pas qu’une bonne chanson punk rock reste souvent la combinaison d’une mélodie accrocheuse couplée à une bonne montée dans les tours. Et la seule concession, I Stand Still, s’érige néanmoins parmi les trois meilleurs titres du quatuor. Sans doute l’exception qui confirme la seule règle acceptable en matière de lâcher de chevaux : si tu freines, t’es mort.

Sylvain Coatleven
Articles similaires
Ty Segall (c) Denee Segall