Home Exposition Yves Saint Laurent Visionnaire.

L'homme moderne

Fondation Pierre Berge-Yves Saint Laurent.© Luc Castel

Une exposition Yves Saint Laurent peut-elle encore nous surprendre ? La question se posait , tant l’œuvre du créateur du tailleur-pantalon, du smoking pour femmes ou de la saharienne semble ancrée dans notre patrimoine culturel . Mais ici, le défi est joliment relevé.

Déjà à la tête de la rétrospective organisée au Petit Palais en 2010, Florence Müller s’est plongée dans les archives pléthoriques de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent : « Sur la centaine de pièces rassemblées, environ 80 n’ont jamais été dévoilées. Mais je ne pouvais faire l’impasse sur quelques vêtements emblématiques, comme la mariée de tricot ou la robe Mondrian, des repères pour le public. » Au sein de cette diversité thématique totalement inédite, on s’attardera du côté de la sélection « Rive gauche », qui souligne la modernité de Saint Laurent. En osant, dès les années 70, le mélange de pièces de luxe et de vêtements bon marché, il fut le premier à traduire en haute couture les bouleversements de la société. à noter aussi, la maison de couture pour poupées qui révèle l’étonnante précocité du créateur. De son adolescence à son entrée chez Dior comme assistant en 1955, il dessine des collections pour chacune de ses « paper dolls » et façonne, à travers le jeu, son talent visionnaire. Autre petit bijou de l’exposition, une salle nous ouvre enfin les coulisses de la création. On y découvre le mannequin aux mensurations de Zizi Jeanmaire, dans les bras de laquelle Saint Laurent fondra en larmes lors de la présentation triomphale de sa première collection éponyme, en 1962.

Marine Durand
Informations
Bruxelles, ING

Site internet : http://www.ing.be

>05.05.2013
Articles similaires
Houtsoules dans les Carpates
Huculi w Karpatach (titre en polonais)
JAROCKI Władysław
1910
Huile sur toile
H. 201 cm ; L. 282 cm
Musée national - Varsovie
© Musée national de Varsovie / Wilczyński Krzysztof