Home Musique Lescop VS Yan Wagner

© DR

Conquérants , volontaires et déterminés, le Rochellais Mathieu Lescop et le Franco-américain Yan Wagner représentent l’avenir de la jeune France. Les deux compères se fréquentent depuis longtemps et partagent désormais le haut de l’affiche . Retour sur un parcours qui devrait servir d’exemple aux jeunes générations .

Diplômes. Tandis que le peu fréquentable Lescop vadrouillait par monts et par vaux en compagnie de son orchestre bruyant (Asyl), le studieux Yan Wagner rédigeait une thèse intitulée Constructions et représentations d’un loisir de masse : les discothèques de Paris, New York et Londres (1960-1983). Épatant, non ?

Généalogie. Les journalistes en mal d’étiquettes ont réuni les deux damoiseaux sous la bannière d’une hypothétique néo-new wave. Pourtant, les intéressés ne revendiquent pas les mêmes influences. Yan Wagner se reconnaît dans les sons froids et bien dégagés au-dessus des oreilles de DAF ou Kraftwerk, et son album fut produit par le vénérable Arnaud Rebotini. Lescop, lui, prête allégeance au post-punk britannique (Wire) et à la synthpop hexagonale – Taxi Girl et Etienne Daho en tête.

État d’esprit. Les deux ont le coeur sur la main : ainsi, Lescop a co-écrit Tu Mens avec Mustang, et Yan Wagner a enchaîné les remixes, de Cercueil à Black Strobe, de Daho à… Lescop.

Chorégraphie. Ne vous fiez pas à leur allure de gendres idéaux. Sur scène, la ceinture noire de karaté Lescop se laisse aller à une gestuelle géométrique et vaporeuse. Et l’on a vu Wagner faire preuve d’un humour glacial afin de réveiller un public apathique. Mais oui, de la vigueur, que diable !

Thibaut Allemand

Lescop + Yan Wagner
13.02.2013, Tourcoing, Le Grand Mix, 16/13€, +33 (0)3 20 70 10 00
Lescop – 14.02.2013, Amiens, La Lune des Pirates, 20h30, 12/9€, +33 (0)3 22 97 88 01
09.05.2013, Bruxelles, l’Orangerie, 19h30, 20/17/14€, +32 (0)2 218 37 32

Articles similaires
 (c) Boris Gortz

(c)Jokko