Home Exposition Braderie de l’Art 2012

24 heures chrono

© Philippe Bousbib

En vingt-et-un ans, la Braderie de l’Art est devenue une véritable institution . Son principe ? Durant vingt-quatre heures, cent cinquante artistes et designers créent sur place à partir d’objets et matériaux de récupération mis à leur disposition. Qui relève le défi ?

Pousser les portes de la Braderie de l’Art, c’est pénétrer dans la caverne d’Ali Baba de la récup’ et du détournement d’objets. Piochant dans un stock de près de 2000 m³ de matières premières, les artistes et designers sélectionnés découpent, assemblent, peignent ce rebut et le transforment en pièces de design. « Nous sommes ravis de la sélection de cette année, qui offre une grande diversité de techniques » se félicite Sabine Duthoit, du collectif organisateur Art Point M. Outre l’intervention des traditionnels grapheurs, peintres, soudeurs et designers, on s’attend à des sérigraphies, impressions 3D, photographies de déchets (Hervé Dorval) ou bijoux à partir d’objets cassés (Emilie Caie et Iris Japy). Gaëtan Macquet, architecte et plasticien, participe pour la troisième fois : « La Braderie s’inscrit dans la continuité de mon travail quotidien, mais c’est l’occasion de se mettre en danger. Pendant vingt-quatre heures, on avance sans aucune barrière ». Aucune barrière non plus entre les créateurs et le public, marque de fabrique de la Braderie. Notez enfin que, dans le cadre de la deuxième Résidence design de la Braderie de l’Art, vous pouvez choisir parmi cinq prototypes répondant à la thématique de la « pause urbaine », votre prix coup de cœur !

Audrey Jeamart
Informations
Roubaix, La Condition Publique

Site internet : http://www.laconditionpublique.com/

mercredi > dimanche, 14h > 18h

>09.12.2013

La Braderie de l’Art
08>09.12.2012, Roubaix, La Condition Publique, 19h> 3h30, 8h30>19h, gratuit, www.labraderiedelart.com

Articles similaires
Self-Portrait, Chicago, IL, 1956 © Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection and
Howard Greenberg Gallery, NY