Home Exposition Chagall, L’Epaisseur des rêves

Une autre dimension

© Archives Marc et Ida Chagall © ADAGP, Paris 2012

Bas-reliefs, costumes, céramiques… L’épaisseur des rêves révèle une facette méconnue de l’œuvre de Marc Chagall (1887-1985), qui pourtant s’intègre en toute logique à son parcours artistique. Les 220 œuvres présentées à Roubaix explorent ce lien passionnant entre peinture et travail sur le volume.

De Marc Chagall, on retient souvent le goût des couleurs vives, des paysages oniriques, des animaux imaginaires et des amants endormis. Du galet peint à l’encre de Chine au monumental plafond de l’Opéra de Paris, certaines créatures traversent de nombreuses pièces exposées à la Piscine. Néanmoins, en s’obligeant à créer sur des supports variés, en multipliant les volumes, le peintre a donné une épaisseur supplémentaire à son œuvre. L’exposition débute d’ailleurs avec des croquis de 1920, renvoyant à l’époque où Chagall concevait des décors et des costumes pour le Théâtre Juif de Moscou. D’autres pièces essentielles comme les costumes créés au Mexique pour le ballet Aleko en 1942 (gitans, clowns, chauve-souris…) soulignent les motifs et les couleurs de prédilection du maître. L’artiste considérait ses collages et ses sculptures comme de simples étapes de travail. Une préfiguration de ses tableaux, en quelque sorte. Au regard de la sensualité et de la tendresse qui émanent des bas-reliefs sculptés, cela va bien au-delà. Enfermés tels des gisants dans du marbre de Provence – où Chagall a longtemps vécu –, les Amoureux dégagent autant de chaleur qu’en peinture.

Madeleine Bourgois
Informations
Roubaix, Musée d'Art et d'Industrie André Diligent - La Piscine

Site internet : http://www.roubaix-lapiscine.com/

>13.01.2013
Articles similaires
Houtsoules dans les Carpates
Huculi w Karpatach (titre en polonais)
JAROCKI Władysław
1910
Huile sur toile
H. 201 cm ; L. 282 cm
Musée national - Varsovie
© Musée national de Varsovie / Wilczyński Krzysztof