Home Festivals Hip-hop Dayz 2013

État des lieux

© Matt Watts

Dans la métropole lilloise , grâce aux Hip-Hop Dayz, novembre est synonyme de battles , de graff, de flow et de beats . Mais qu’en est -il le reste de l’année ? Tandis qu’on pose les fondations d’un Centre Eurorégional pour les Cultures Urbaines dans le quartier de Lille Moulins, on se demande si le hip-hop a véritablement droit de cité.

Depuis une dizaine d’années, la culture hip-hop bénéficie d’une certaine légitimation : le breakdance franchit les portes guindées des opéras (citons Petites histoires. com, du chorégraphe Kader Attou, en 2010) et le street-art s’expose dans les galeries. Mais quid du son ? Si le rap attire un public croissant dans les concerts officiels (+34%* de fréquentation entre 2010 et 2011), il ne représente que 4% de l’offre des salles de musiques actuelles. La faute à qui ? Aux discriminations persistantes, à une offre jugée (à tort) insuffisante et peu qualitative, au manque de structuration du secteur ? Rania, chargée de communication de l’association Call 911, pointe d’autres causes : « Les rappeurs de la région ne disposent pas de lieux où répéter. Les programmateurs sont donc frileux à l’idée de booker des artistes si peu habitués à la scène ». Certains comptent alors sur le précité Centre (déjà surnommé Maison du Hip-Hop) pour professionnaliser les jeunes talents… à partir de 2014.

En attendant
Reste évidemment les Hip-Hop Dayz. Douze bougies et toujours la même flamme. On se réjouit déjà du sulfureux plateau Time Bomb and Friends, du nom de la maison-mère de Lunatic, Pit Bacardi, Oxmo… Parmi les artistes présents, citons DJ Mars (co-fondateur du label) et des incontournables (Rocé et Busta Flex). Autre temps fort : le concert de Grems (vieux complice du Jouage) et Bang On !, révélation du label Big Dada et pourvoyeur d’un UK rap dopé aux basses diaboliques. Enfin, on se bouscule pour les mythiques M.O.P, auteurs de Ante Up et Cold As Ice, deux des titres les plus exaltants de la Côte Est américaine. Cerise sur le gâteau ? Le vénérable Dee Nasty au LaM. En espérant ne pas attendre un an de plus pour croiser ces artistes dans des salles dignes de ce nom !

* D’après l’enquête sur la diffusion musicale dans les salles de musiques actuelles en 2011, pilotée par la Fedurok, la FSJ, le CNV, le SMA et le RIF.

Stéphane Prigent
Informations
Eurorégion, Divers lieux
12.11.2013>25.11.2013

HIP-HOP DAY Z # 12, du 12 au 25.11, + 33 (0)3 20 911 911, www.call911.fr
Lille, maison Folie Moulins : Zoxea + Feini-X Crew + Psykokondriak + Veerus (09.11, 20h) / Union + Beatmaker Contest NPDC… (15.11, 20h) // Lille, L’Aéronef : Time Bomb & friends : Rocé, Dany Dan, Busta Flex, Rocca, Cassidy… (16.11, 20h) / M.O.P, Youssoupha… ( 17.11, 20h) // Lille, Le Biplan : Abass Abass, Nuul Kukk, T.O.X (22.11, 20h30) // Tourcoing, Le Grand Mix : Grems + Bang On! (23.11, 20h) // Hénin-Beaumont, L’Escapade : Seth Gueko, Zekwe Ramos, Al Kpote + Psykokondriak (24.11, 20h30)

Articles similaires
© Alan Lear