Home Exposition Missing Stories

Contes Cruels de la Jeunesse

courtesy galerie Les Filles du Calvaire, production Frac Nord – Pas-de-Calais / Epsm des Flandres

Comment raconter des histoires en quelques images fixes ? Et comment relater le parcours sinueux et semé d’embûches d’adolescents sans-papiers en errance dans nos contrées, en quelques images seulement ? Comment, enfin, fictionnaliser l’ensemble en immortalisant les véritables protagonistes de ces histoires ? Voici quelques-unes des questions soulevées par Missing Stories, l’exposition de Laura Henno.

Au Centre Régional de la Photographie, le visiteur est surpris, et confronté à deux facettes du même geste. Une première salle est tout entière dédiée au projet Summer Crossing, fruits des diverses résidences de la photographe à travers l’Europe. Des adolescents, les yeux dans le vague ou fixant le spectateur, posent au cœur de paysages atemporels. Irradiant d’une insolente étrangeté, l’ensemble étonne et hypnotise. Dès lors, les quatre dernières photographies, présentes dans la seconde salle, détonnent et renforcent le contraste. Elles immortalisent de jeunes migrants rencontrés dans un foyer d’accueil. Ces déracinés débarquaient de pays souvent dévastés. La relation entre ces adolescents forcément méfiants et l’artiste ne fut pas aisée. Cependant, la confiance s’est peu à peu installée, et Laura Henno a mis en scène des épisodes que lui contaient les gamins. Ces images, au format 80×100 cm, nous renvoient les regards des protagonistes en pleine poire. C’est au spectateur d’imaginer l’instant avant et après la prise de vue. D’imaginer, en somme, les fameuses missing stories.

Thibaut Allemand

Missing Stories, Laura Henno
13.10>23.12.12, Douchy Les Mines, Centre Régional de la Photographie, lun>ven, 13h>17h, week-end et jours fériés, 14h>18h, gratuit, +33 (0)3 27 43 56 50

Articles similaires