Home Best of Chroniques Hot Chip

In Our Heads

Domino/PIAS

Avec One Life Stand (2010), on avait quitté Hot Chip dans des dispositions lyriques qui laissaient prévoir l’abandon progressif des fantaisies sonores : en assurant une meilleure promotion de ses talents mélodiques, le groupe perdait un peu en identité. In Our Heads nous rassure : la puce nous revient chaude et dansante comme jamais, et s’emploie tout au long de ce cinquième album à restituer l’impact corporel, l’immédiateté de ses premiers essais. Conçu comme une collection de maxis, la mise en place des thèmes y est dramatisée et les cuivres synthétiques, abondants (Motion Sickness). On devine un peu de distance amusée dans la réhabilitation tonitruante de ces vieux effets de manche, mais les parties chantées conservent cette nuance étrangement poignante dont Alex Taylor a toujours su teinter les plus implacables floorfillers. Quoi qu’il en soit, tour à tour funky (How Do You Do), éhontément technoïde (Night And Day) ou FM (Let It Be Him) le quintette n’est manifestement pas tombé dans le piège de la respectabilité. Sans tromper complètement une autre fatalité, cependant : ce nouveau territoire rappelle à s’y méprendre l’aube musicale des années 90. Le revival aurait-il déjà commencé ?

F-X Beague
Articles similaires
LYKKE-LI-–-‘Eyeye’