Home Musique Liz Green

Liz Green © DR

On ne peut pas dire que Karen Dalton (1937 – 1992) eut le succès qu’elle méritait. Compagne de route de Tim Hardin, Fred Neil et autres Dylan, effrayée par les studios et accusant un goût certain pour l’alcool et les drogues, elle disparut presqu’oubliée de tous. Aujourd’hui, on redécouvre son œuvre – et son héritage. U n héritage joliment incarné par Liz Green, Mancunienne, la vingtaine à peine et des chansons amènes. De Karen, on retrouve ce timbre voilé, travaillé au tabac. Et une guitare jouée sans esbroufe pour conter des histoires – l’essence du folk, en fait. Liz Green avait été remarquée dès 2008, puis disparut, effrayée par les studios… Plus drôle : la jeune Anglaise ne jure que par le punk – son urgence, son immédiateté. Et à la voir sur scène chanter chaque chanson comme si c’était la dernière, on jure que son futur s’annonce radieux.

Vincent Lançon

12.04.12, Arras, Théâtre, 21h, 6€, +33 (0)3 21 71 76 30 // 14.04, Amiens, Lune des Pirates, 20h, 11/8€, +33 (0)3 22 97 88 01 // 27.04, Tourcoing, Le Grand Mix, 20h, 11/8€, +33 (0)3 20 70 10 00

Articles similaires

© Amber Elise