Home Best of Chroniques Mein Sohn William

Mein Sohn william

Ici D'Ailleurs / Differ-Ant
 © DR

Le Rennais Mein Sohn William, alias Dorian Taburet, est un électron libre. Et aussi un putain d’excité sur scène. Chacune de ses apparitions live est une expérience à vivre au pouvoir addictif certain. Non sans rappeler la démesure expérimentale de compatriotes tels Cheveu ou Gablé, avec qui il a d’ailleurs partagé des orgies scéniques. Pas étonnant que l’équipe des Transmusicales ait flashé sur le bonhomme. Inventif, bidouilleur mais aussi décomplexé et sincère, cet artiste hors-normes n’a pas son pareil pour porter un post noise folk aventureux. Qui casse les frontières stylistiques et offre un langage musical à la fois dissonant et mélodieux. Le tout avec l’étoffe joyeusement déglinguée d’un Chilly Gonzales pour le côté entertainer. La claque du mois.

 

Carole Lafontan
Articles similaires
Hot Chip, A Bath Full Of Ecstasy