Home Best of Chroniques Label hyperdub

 © DR

Dubstep ? Ces derniers temps, l’étiquette est utilisée à tort et à travers – en gros, dès que les basses vrombissent un peu. Difficile de définir précisément le genre, enfant bâtard de la drum & bass, du UK-garage et du 2-Step. Amoureux des débats byzantins, bonsoir. Musique sombre, lourde, blafarde et trippée, le dubstep se vit en live : estomac maltraité, palpitant agressé, cerveau retourné, tel est le doux châtiment délivré par ces amoureux de voix fantomatiques, de woobles vibrionnants et de basses qui trépassent. Fondé par Kode9, Hyperdub incarne le label-phare du genre, sans jamais s’y cantonner. La preuve ce soir : les Dj-sets du boss Kode9, d’Ikonika (tout en proto-IDM pachydermique et boîteuse) précédés d’un live d’un vieux de la vieille (King Midas Sound) promettent quelques beaux étourdissements.

 

Thibaut Allemand

Le 10.02, 21h, Lille, L’Aéronef, 15/10€, + 33 (0)3 20 13 50 00

Articles similaires
 (c) Boris Gortz