Home Exposition Un visage, des visages

ZUS et coutumes

©Nicolas Clauss

Que sait-on des quartiers populaires de Mantes-la-Jolie ou des Trois Ponts à Roubaix ? Hormis les clichés rebattus par les médias, pas grand-chose. Créée après des mois de rencontre avec les habitants, l’exposition Un visage, des visages en dresse le portrait depuis l’intérieur et bouscule ces stéréotypes.

Catherine Poncin et Damaris Risch ont arpenté la ville de Roubaix pour composer une Ode à neuf voix. Présentant neuf habitants du quartier du Pile, l’œuvre s’apprécie en trois temps : accueilli par un montage sonore mixant des extraits d’interviews, des bruits de rue et des micro-samples de Jean Kowalski, le public découvre des photographies suspendues puis des « portraits filmés » muets. « Ce choix de dissocier le son, l’image fixe et le mouvement témoigne de la fragmentation de l’être », précise Damaris. Et de conclure : « C’est un long chemin de concilier ses multiples origines, de parvenir à s’affirmer comme individu, puis d’apprendre à vivre avec les autres ».

Sous la cagoule

Lorsque Nicolas Clauss mit le cap sur les Terres Arbitraires – quelques-unes des 751 ZUS* –, « on le prit pour un flic ! », sourit Yassine, habitant des Trois Ponts devenu membre de l’équipe technique. Conçue comme une chanson – avec ses structures répétitives mais aussi des séquences aléatoires –, cette installation oppose l’image et le son, soit les visages des habitants des cités face au « discours malsain, dangereux, bête et méchant des médias et des politiques », explique Clauss. À À l’heure de la mystification du « jeune de banlieue », ces deux œuvres mettent en avant la face cachée des cités françaises : vivantes, joyeuses, et fières de leur multiculturalisme.

* Charmante abréviation des Zones Urbaines Sensibles définies par les pouvoirs public en 1996 (les Pyramides à Évry, le Mirail à Toulouse…).

Cédric Delvallez

UN VISAGE , DES VISAGES jusqu’au 11.03, Roubaix, la Condition Publique, mar>dim, 14h>18h (visite guidée les sam & dim à 15h), entrée libre, +33 (0)3 28 33 57 57

Articles similaires