Home News Salut l’artiste !

1792. Les troupes révolutionnaires françaises se font refaire le portrait par l’armée austro-belge près de Tournai. Deux ans plus tard, les Bleus en dévastent la cathédrale, escamotant au passage Le Triomphe De Judas Macchabée de Rubens – désormais exposé à Nantes. Aujourd’hui, Tournai demande à la cité des Ducs de Bretagne de lui rendre le tableau. Mais quelques Français en rajoutent une couche, accusant le musée de Tervuren (Bruxelles) de conserver quantité d’œuvres volées… Finalement, à qui appartient ce Rubens ? On s’emmêle les pinceaux.

Articles similaires
©Lacrem